11ème Journée mondiale Contre la Peine de Mort [en]

La mort est sans appel.

On a célébré le 10 octobre la 11ème Journée mondiale Contre la Peine de Mort.
Les niveaux atteints aujourd’hui par la criminalité en Papouasie-Nouvelle-Guinée (PNG) sont souvent décrits comme étant d’une insoutenable gravité et les débats portant sur les moyens d’affronter cette situation ont une longue histoire derrière eux. Les unes des journaux consacrées aux atrocités commises contre des femmes, incluant les viols et les crimes liés à la sorcellerie, ont particulièrement alimenté les discussions à ce sujet cette année. Le gouvernement de PNG est passé à l’action et a adopté une série de mesures destinées à traiter au fond les problèmes liés aux crimes violents. L’Union européenne, la France, le Royaume-Uni et tous les autres Etats membres de l’union suivent ce débat avec le plus grand intérêt. (…)

Europe against the death penalty - JPEG

L’union Européenne, le Royaume-Uni et la France continueront dans ce pays à soutenir les efforts du gouvernement pour poser les bases à long terme d’une croissance globale, durable et pacifique, que ce soit à travers nos accords commerciaux bilatéraux, avec les nombreux emplois qu’ils contribuent à créer dans le pays, à travers nos efforts pour promouvoir les investissements ou à travers notre aide au développement de l’agriculture et de l’éducation. Mais nous sommes aussi résolus à continuer à militer contre la peine capitale.

Télécharger le texte complet

Dernière modification : 12/05/2016

Haut de page