Inventaire de la biodiversité : lancement de MADEEP Kavieng 2014

La Nouvelle-Calédonie et le Fonds Pacifique financent une nouvelel campagne internationale de recherche scientifique sur la biodiversité en Papouasie-Nouvelle-Guinée à l’initiative de l’IRD.

A la suite de la décision de financement du gouvernement de Nouvelle-Calédonie et du Fonds Pacifique, l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) basé à Nouméa, avec le concours du Musée National d’Histoire Naturelle de Paris (MNHN) a soumis aux autorités de Papouasie-Nouvelle-Guinée une demande d’autorisation pour lancer une vaste campagne internationale de recherche scientifique impliquant 9 nationalités différentes, qui s’attachera à développer la connaissance de la biodiversité marine de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et de la planète.

Cette opération baptisée MADEEP KAVIENG 2014 sera menée, sous la conduite du Directeur du Centre de l’IRD de Nouméa, M. Georges de Noni, du Pr Philippe Bouchet (MNHN) et du Dr Ralph Mana (UPNG), par un consortium comportant, outre l’Institut de Recherche pour le développement et le Muséum d’Histoire Naturelle, l’Université de Papouasie-Nouvelle-Guinée (UPNG). Elle bénéficie notamment de financements venus du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, du Fonds Pacifique, du Conseil National de la Recherche, de l’Autorité Nationale des Pêcheries de PNG et de la Fondation Total.

Les opérations auront lieu respectivement de fin mai à fin juin et du 7 août au 5 septembre, en Nouvelle-Irlande, en mer de Bismarck et en mer de Salomon. Cette campagne fait suite à la réussite du projet Madang 2012 sur la biodiversité marine et terrestre de Papouasie-Nouvelle-Guinée, qui avait déjà bénéficié du soutien du gouvernement de Nouvelle-Calédonie, du Fonds Pacifique et de Total, et avait mobilisé une centaine d’hommes de sciences de 19 nationalités différentes.

Le bateau de l'IRD
Madang 2012
Madang 2012
Madang 2012

Dernière modification : 29/08/2014

Haut de page