Visites dans les provinces

A l’occasion de visites dans plusieurs provinces, l’ambassadeur de France et son épouse ont pu rencontrer des Français vivant et travaillant en Papouasie-Nouvelle-Guinée dans différents secteurs.

A l’occasion de visites dans plusieurs provinces, l’ambassadeur de France et son épouse ont pu rencontrer des Français vivant et travaillant en Papouasie-Nouvelle-Guinée dans différents secteurs.
En Nouvelle-Bretagne occidentale, ils ont été accueillis par M. Luc Bonneau et son épouse Katty. M. Bonneau dirige le centre de recherche d’un important ensemble de plantations de palmiers à huile. La délégation a également été reçue par l’évêque de Kimbe.
En Nouvelle-Bretagne orientale, l’ambassadeur et son épouse ont été reçus par M. Pierre Monéton et son épouse Lisbeth. M. Monéton est à la tête de PNG Balsa, la deuxième entreprise exportatrice de bois de balsa au monde.
Cette visite a permis des contacts avec les services du Gouverneur, l’Université des Ressources Naturelles et le centre de recherche agronomique NARI, qui reçoit des subventions de l’Union européenne. Elle a également été l’occasion d’une visite au marché de Kokopo, construit avec des financements de l’Union européenne, au cimetière militaire de Bita Paka et aux musées de Kokopo et Rabaul, qui renferment notamment des souvenirs français de l’expédition désastreuse du marquis de Rays. La délégation s’est entretenue avec l’ancien archevêque de Nouvelle-Bretagne, Mgr Karl Hesse.
Sur l’île de Bougainville, l’ambassadeur et son épouse ont rendu visite à l’équipe de Médecins sans Frontières (France), qui travaille depuis deux ans à la réhabilitation de l’hôpital de Buin à la satisfaction générale.
Outre un contact avec le Vice-Président et ministre de la Santé du Gouvernement autonome de Bougainvile, la visite a permis de rencontrer divers représentants de la communauté internationale et de la société civile présents à Buka et à Arawa, ainsi que Sœur Lorraine à son centre de protection des victimes de violences domestiques de Chabai.
Sur le grand chantier du gazoduc (LNG PNG project), l’ambassadeur et son épouse ont été accueillis au cœur des Hautes-Terres par l’équipe de l’entreprise française SpieCapag, qui emploie plus de 600 expatriés dont une centaine de Français.
Ils ont pu prendre connaissance sur le terrain de l’état d’avancement du projet et s’entretenir avec les principaux responsables du travail techniquement et humainement remarquable accompli dans des conditions en tous points singulières.

Dernière modification : 12/05/2016

Haut de page